Femmes du monde, laissez entendre votre voix !

Femmes et solidaires

Avec l’apparition de la Covid, la situation des femmes du monde entier se dégrade. Levant parfois le voile sur des situations méconnues ou que l’on tente de cacher, parce que trop dures à regarder en face. Malgré tout, la parole se libère et petit à petit, les femmes osent se mettre en lumière. Si elles ne le font pas, alors qui le fera pour elles ?

La parole des femmes

Au Japon, le Corona virus révèle une vague de suicide massif de femmes, notamment de très jeunes femmes. Ce sont elles qui souffrent des emplois les plus précaires, elles qu’on pousse à être dépendantes d’un père ou d’un mari et qui finissent, livrées à elles même par se prostituer pour subvenir à leurs besoins. La seule autre alternative, communément acceptée au Japon pour ceux qui se sentent un “poids pour la société” : le suicide.

En France, les femmes souffrent aussi de ce poids du silence. La femme doit prendre sur elle, c’est son devoir, c’est sa fonction.

Il est important de nouer un dialogue entre les femmes, quelques soient leurs origines afin de lutter contre cette injonction de silence.
Il est important pour celles qui le peuvent de parler, d’exprimer leur vécu, leurs mal-être, leurs rêves…
Les femmes ont besoin d’entendre d’autres femmes, de les voir grandir, et s’épanouir afin de s’avoir qu’elles le peuvent elles aussi.

femmes toutes unies pour faire entendre leur voix

BEPE dans les médias

Avec Bien Etre pour Elles, nous allons à la rencontre des médias avec plaisir, c’est un moyen de partager notre combat et de lancer ce message aux femmes : elles ne sont pas seules.
A notre petite échelle, nous souhaitons continuer à aider celles qui n’ont pas de voix et porter des projets  qui leurs assureront un avenir plus serein.
Pour cette année 2021 nous espérons vivement que le projet d’accueil de nuit de Grenoble verra enfin le jour !

Si vous aussi vous désirez soutenir l’association et ses valeurs, faites entendre votre voix !

Partagez nos campagnes et nos idées dans les médias ou sur les réseaux !
Chaque voix compte, ne restez pas silencieuse.

article du journal Mag'Ville au sujet de BEPE

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *