Un nouveau local pour BEPE

En ce mois d’octobre qui annonce le retour progressif de l’hiver, et un temps assez difficile pour toutes les personnes à la rue, nous voulions vous présenter le nouveau local BEPE qui nous permette d’accueillir les femmes dans le besoin.

Nouveau local = nouveau départ ?

Notre objectif était de permettre aux femmes en situation difficile de trouver ici un lieu propre, accueillant, apaisant et sécurisé. Un lieu qui ne serait pas un simple lieu de passage, sans personnalité, semblable à n’importe quelle structure administrative dans laquelle on ne se sent jamais à l’aise. Mais bien un lieu chaleureux et qui évoquerait le bien-être.

Nous pensons que toute femme, qu’elle soit victime de violences ou en situation financière critique, devrait avoir le droit à un accueil respectueux et bienveillant. On entend souvent de la part de ces femmes le mépris dont elles font l’objet de la part des autres : compagnons, administration, policiers, etc. Nous tenons à ce que BEPE soit au contraire un endroit où les femmes puissent retrouver leur estime d’elle-même.

Le local BEPE a vocation à être bien plus qu’un bel endroit ! Nous travaillons actuellement à la mise en place de nombreux partenariats avec des spécialistes de divers domaines : coachs en développement personnel, psychologues, acupuncteurs, spécialistes du relooking. Tous unis pour aider ces femmes à transformer leur vie. C’est le cœur du travail qu’accomplit BEPE depuis sa création :  proposer diverses activités où ces femmes peuvent se retrouver, partager leurs difficultés et prendre un nouveau départ.

Ce petit havre de paix, nous en sommes très fiers, mais malheureusement c’est encore trop peu face au nombre de femmes en difficulté que nous rencontrons au travers de nos actions.

Voilà pourquoi nous aimerions garder cette approche et donner enfin donner vie à la Maison du Bonheur, un accueil d’urgence nocturne qui nous semble essentielle pour aider les femmes en situation de détresse ! Aujourd’hui nous devons absolument combiner l’aide d’urgence et le suivi sur le long terme afin d’aider efficacement les femmes à obtenir leur indépendance.

Si ce que vous voyez vous plait, n’hésitez pas à rejoindre la campagne de fond qui nous permettra de mener à bien le projet Maison du Bonheur!  Il nous reste 90 jours pour récolter les fonds nécessaires et nous avons besoin de vous !

 

Merci aux acteurs de ce projet !

Ce projet de deux mois n’aurait pas été possible sans la collaboration de ImDesign qui a répondu à notre appel et a relevé le défi qui leur était imposé : meubler ces 90 m² avec du mobilier de récupération !

Nous voulions aussi remercier le talentueux photographe qui a réalisé les photographies que vous pouvez voir dans cet article, merci, Alberto !

Insta : Groupe Plum’Art

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *